2 Novembre 2012

Discours d'ouverture : Un plan de travail emballant pour la députée de Joliette!

monpq_5410a02dd5e95.pdf

Joliette, le 2 novembre 2012 – La députée de Joliette, Véronique Hivon, se réjouit de la vision qui se dégage du discours d'ouverture de la 40e législature de l’Assemblée nationale prononcé cette semaine par la première ministre du Québec, madame Pauline Marois : « Un discours sous le signe de l’ouverture, de l’écoute et du rassemblement, avec des valeurs fortes et des priorités claires ! Je ne vous cacherai pas que je suis extrêmement fière d’être une députée du parti ministériel et de pouvoir travailler à la réalisation d'un plan si emballant, conforme aux raisons qui m'ont amenée en politique. » Cespriorités,quiguiderontlesactionsgouvernementales,sontbaséessurquatrepiliers,soitl’intégrité,laprospéritépourtous,lasolidaritéetl’identité. « Tout d’abord, et c'est loin d'être un hasard, le projet de loi 1 porte sur l’intégrité dans l’octroi des contrats publics et mobilisera l’ensemble de l’appareil étatique afin de briser la corruption. Puis, après deux longues années de refus obstiné de la part des Libéraux, la Commission Charbonneau peut enfin faire toute la lumière sur la question et nous recevrons ses recommandations avec le plus grand sérieux. Les Québécois méritent beaucoup mieux que le triste spectacle de preuves de corruption et de collusion auquel nous assistons avec les révélations qui se succèdent. Il est urgent de redonner confiance aux citoyens dans leurs institutions publiques et nous nous y emploierons à chaque jour », a soutenu Véronique Hivon.

« Notre gouvernement souhaite également agir fermement en santé, en services sociaux et en éducation, ce qui a une importance particulière pour les gens de Joliette et de Lanaudière, avec les défis qui sont les nôtres. Nous nous donnerons de véritables moyens pour lutter contre le décrochage scolaire, pour assurer un réel accès aux médecins de famille, avec la création de nouveaux groupes de médecine familiale, en faisant des soins à domicile pour nos aînés ainsi que des places en CPE pour les jeunes familles des priorités. Nous savons à quel point nos besoins sont grands ici et ces priorités sociales sont autant de bonnes nouvelles pour les gens que j'ai la chance de représenter. Jamais nous n'oublierons non plus ceux qui vivent des difficultés particulières. Notre engagement, par exemple, pour une politique en itinérance et un plan d'action pour les femmes victimes de violence conjugale témoigne de cette constante préoccupation », a précisé la députée de Joliette.

« Après des années de scandales et de politique de division, le nouveau gouvernement du Parti Québécois souhaite regagner la confiance de la population, et surtout, rassembler l’ensemble des Québécois derrière l’idée d’un pays fier de son identité, à la fois dynamique, solidaire, intègre et ouvert sur le monde. Jamais ce gouvernement n'oubliera qu'il doit travailler pour le bien commun, pour le bien du plus grand nombre et pour nous permettre d'atteindre notre plein potentiel comme peuple, un peuple pour qui tout est possible », a conclu Véronique Hivon.