21 Janvier 2011

«Drapeau du Québec, salut!» - Véronique Hivon et André Villeneuve 

Saint-Jean-de-Matha, le 21 janvier 2011 – « C’est dans le respect qu’il impose que nous saluons le drapeau du Québec en cette journée anniversaire. Depuis son adoption le 21 janvier 1948, le "fleurdelisé" est devenu au fil des ans un véritable symbole de fierté et de solidarité nationale pour l’ensemble des Québécoises et des Québécois », ont déclaré les députés de Joliette, Véronique Hivon, et de Berthier, André Villeneuve.

Rappels historiques

Suite à la Conquête de Québec en 1759, on hissa le drapeau britannique sur les remparts de la ville. Toutefois, le désir des Francophones du Bas- Canada de se munir d’un symbole national se manifesta avec vigueur lors des insurrections des Patriotes de 1837-1838 où un drapeau tricolore (vert, blanc et rouge) fut brandi.
Le 21 janvier 1948, ont remplaça le « Union Jack » britannique par le « fleurdelisé » au sommet de la tour centrale de l'hôtel du Parlement tout en lui assignant le statut de « drapeau officiel du Québec ». Ainsi, en théorie, notre drapeau n'a que soixante-trois ans. Toutefois, cette jeunesse n'est qu'apparente ; dès son arrivée en 1534, Jacques Cartier utilisa la fleur de lys comme emblème en terre d’Amérique.

Salut du drapeau
Tel que l’indique le protocole, en cette journée commémorative, les députés de Joliette et de Berthier ont salué le drapeau : « Drapeau du Québec, salut !
À toi mon respect, ma fidélité, ma fierté.
Vive le Québec,
Vive son drapeau ! »