14 Juin 2013

Équité pour Lanaudière et engagements tenus! - Bilan printanier des députés ministériels

Québec, le 14 juin 2013 – À l’occasion de la fin de la période de travaux parlementaires, les députés ministériels de Lanaudière, soit Diane Gadoury- Hamelin (Masson), Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau), Scott McKay (Repentigny), Mathieu Traversy (Terrebonne) et André Villeneuve (Berthier), ont dressé leur bilan régional du printemps 2013 : « En plus d’avoir posé des gestes forts en faveur de l’intégrité, de la solidarité, de

la prospérité et de l’identité comme gouvernement, nous avons répondu ‘présent’ pour les gens d’ici en rétablissant l’équité régionale sur plusieurs plans, notamment en santé, et en remplissant nos engagements au bénéfice des Lanaudois. Si le Québec se porte mieux depuis l’arrivée du Parti Québécois à la tête du gouvernement, nous pouvons sans aucun doute affirmer que Lanaudière en sort largement gagnante! »

Un gouvernement favorisant l’intégrité

Dans la foulée de l’adoption du projet de loi 1 favorisant l’intégrité en matière de contrats publics – tout premier geste posé par le gouvernement du Parti Québécois à l’Assemblée nationale – la période qui se termine a vu jaillir maintes mesures qui ont éloigné le Québec de la corruption.

« L’intégrité est un élément clé de notre gouvernement. C’est donc avec conviction que nous avons décidé de prolonger le mandat de la commission Charbonneau de 18 mois pour qu’elle puisse aller au fond des choses. Aussi, nous avons fait en sorte, par l’adoption du projet de loi 10, qu’il sera désormais possible de relever de ses fonctions un élu municipal accusé au criminel. Après avoir instauré un mode de financement populaire des partis politiques en réduisant les contributions individuelles à 100 $, nous proposons aux Québécois de tenir des élections à date fixe, conformément à l’engagement pris en campagne électorale. Parallèlement, et nous en sommes très fiers, nous avons adopté une loi qui permettra enfin aux jeunes de voter dans les établissements d’enseignement postsecondaire. À ce compte, nous avons fait plus en 9 mois que les libéraux en 9 ans. L’intégrité et le respect de la démocratie sont au cœur de notre engagement, et nous comptons poursuivre en ce sens », a indiqué le député Berthier, André Villeneuve.

L’équité en santé : le plus grand geste de solidarité

« Dans ce bilan printanier, il est impossible de passer sous silence le plus grand geste de solidarité que nous pouvions poser envers nos concitoyens, soit de rétablir l’équité pour Lanaudière quant au financement de son réseau de santé et de services sociaux, comme nous nous étions engagés à le faire. À la suite d’importants investissements annoncés en avril dernier, nous avons vu notre écart à la moyenne chuter de 22,5 % d’un seul trait, passant ainsi d’un manque à gagner de plus de 40 millions à 31 millions de dollars. Du jamais vu! Notre gouvernement a montré avec force toute sa détermination à rétablir l’équité en santé, et nous avons l’intention de poursuivre ce travail, soyez-en assurés! » a déclaré la députée de Joliette, Véronique Hivon. Ces nouveaux investissements supplémentaires et récurrents destinés à la région de Lanaudière s’élèvent à plus de 10 millions de dollars par année. Ils comprennent notamment une importante bonification des services aux personnes autistes ou ayant une déficience intellectuelle ou physique, ainsi que des soins à domicile pour les personnes âgées.

« Concernant les soins de fin de vie, notre gouvernement a posé deux gestes significatifs : un investissement majeur de 15 millions en soins palliatifs, pour l’ensemble du Québec, ainsi que le dépôt du projet de loi 52 découlant des recommandations de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité. Le but de cet exercice est de doter la société québécoise d'une loi qui réponde aux besoins des personnes en fin de vie, dans un souci constant de respect, de solidarité et de compassion, afin que tous puissent avoir des réponses à leurs souffrances », a ajouté Mme Hivon.

« Plusieurs autres annonces majeures ont démontré toute la volonté de notre gouvernement d’agir pour les Lanaudois. Que l’on pense à l’agrandissement de l’hôpital Pierre-Le Gardeur annoncé en avril – un important engagement tenu – et à l’implantation progressive de services de sages- femmes, nous avons rapidement passé de la parole aux actes. Quant à nos jeunes familles, elles se réjouiront certainement qu’une importante part des 15 000 nouvelles places à 7 $ en services de garde annoncées en février soit réservée à Lanaudière, soit 1425 places. De plus, en investissant 59 millions de dollars et en confirmant la construction de trois nouvelles écoles et l'agrandissement de huit bâtiments scolaires, notre gouvernement reconnaît la forte croissance démographique que connaît Lanaudière et agi dans l’intérêt des familles d’ici », a souligné la députée de Masson, Diane Gadoury-Hamelin.

Une prospérité pour tous!

« Notre prospérité doit être fondée sur une vision à long terme qui rapporte à l’ensemble de la société. Plusieurs projets de loi, mesures et autres actions visant la prospérité pour tous ont été mis de l’avant par l’équipe gouvernementale. Notons parmi ceux-ci, la Politique de souveraineté alimentaire qui favorisera les producteurs agricoles d’ici et l’adoption d’une Charte du bois qui incitera une utilisation accrue du bois dans la construction des bâtiments publics. Deux mesures qui auront des impacts très positifs sur l’économie de notre région. Notre approche est avant-gardiste, équilibrée et toujours dans l’intérêt du bien commun », a souligné le député de Rousseau, Nicolas Marceau.

Sur le plan régional, un dossier économique clé a franchi une étape cruciale en mai dernier, lorsque le gouvernement québécois a accepté en bloc le plan de relance économique de la MRC de L’Assomption, préparé principalement en réponse à la fermeture prochaine de l'usine de l'entreprise Electrolux.

« En tout, une somme de 600 000 $ s’est ainsi ajoutée aux 925 000 $ déjà investis en formation de la main-d’œuvre, en soutien aux sous-traitants et dans l’élaboration d’une stratégie de prospection visant à attirer des investisseurs. L’arrivée de cette aide financière marque le début d’une nouvelle vision de développement pour l’ensemble de la région de Lanaudière. En obtenant les fonds nécessaires à la réalisation de ce travail, les députés ministériels lanaudois ont répondu intégralement aux besoins exprimés et démontrent qu’ils s’associent pleinement aux démarches prometteuses entreprises par le comité de relance du dossier Electrolux. Cet engagement du gouvernement Marois pour la relance économique dans Lanaudière est entier et nous entendons le poursuivre avec la même ardeur », a affirmé le député de Repentigny, Scott McKay.

Une gouvernance renforçant notre identité

Au cours de cette période de travaux, le gouvernement a agi avec vigueur sur le thème de l’identité, principalement par le dépôt d’une nouvelle Charte de la langue française. « Il est important de réaliser que le poids du français recule dans certaines régions du Québec. Le projet de loi 14 s’avère nécessaire pour renverser cette tendance. La valorisation et la protection de la langue française sont au cœur de l’action de notre gouvernement. Aujourd’hui, nous avons le devoir de renforcer le français dans les différentes sphères de notre société et nous sommes convaincus que, d’ici quelques années, nous reconnaîtrons tous le bien-fondé de cette charte renouvelée », a précisé le député de Terrebonne, Mathieu Traversy.

De plus, dans cette même période, le gouvernement du Québec a mis en place la gouvernance souverainiste. « Nous avons fait maintes fois la démonstration de l’incohérence face à laquelle notre gouvernement est confronté par rapport à celui d’Ottawa. Nous occupons pleinement les champs de compétences qui sont les nôtres et freinons les intrusions du gouvernement fédéral. Aussi, nous avons le désir de nous positionner de façon avantageuse sur la scène internationale, et c’est par cette série d’actions que nous parviendrons à nous distinguer et à prendre toute notre place », a déclaré M. Traversy.

« Notre engagement envers les Lanaudois est entier, et nous comptons bien poursuivre notre travail en ce sens. Nos gestes seront toujours en faveur de plus d’équité, d’intégrité, de solidarité et de prospérité pour les gens d’ici », ont conclu les députés lanaudois du Parti Québécois.