25 Mars 2013

Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique - Le gouvernement du Québec appuie financièrement un projet d'infrastructure sportive au parc Béram, à L'Épiphanie

L'ÉPIPHANIE, QC, le 25 mars 2013 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Véronique Hivon, a annoncé aujourd'hui, au nom de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport,

Mme Marie Malavoy, qu'une aide financière pouvant atteindre 374 125,81 $ est accordée à la Paroisse de L'Épiphanie pour la construction d'un toit sur la patinoire réfrigérée du parc Béram de même que d'un bâtiment de services adjacent. Cette aide financière représente la moitié des coûts admissibles des travaux.

« Ces infrastructures, qui seront accessibles à l'ensemble de la population, favoriseront le bien-être et la qualité de vie des gens dans leur milieu. De plus, l'investissement annoncé aujourd'hui traduit notre grande volonté de promouvoir un mode de vie actif en offrant à la population de L'Épiphanie et de ses environs des installations sportives modernes et sécuritaires. D'ailleurs, notre gouvernement s'est donné comme objectif d'avoir, d'ici une décennie, une des nations les plus en forme du monde! Nous y travaillons! », a déclaré laministre Hivon.

Les travaux, dont les coûts sont estimés à plus de 748 000 $, permettront la pratique du hockey sur glace en hiver ainsi que celle du hockey de terrain (deck hockey) et du mini-soccer en été. Ce projet, auquel participe financièrement la Paroisse, a été sélectionné dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - phase II du Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique, qui permet d'obtenir une aide financière maximale équivalant à la moitié des coûts admissibles.

« Chacun des projets que nous soutenons financièrement dans le cadre de ce programme est analysé rigoureusement en fonction des critères d'admissibilité établis selon les règles et les normes de ce dernier. Les projets répondent aux besoins de la population concernée et permettront une plus grande accessibilité à diverses clientèles, favorisant ainsi l'adoption d'un mode de vie physiquement actif par le plus grand nombre de personnes possible », a fait savoir la ministre Malavoy.

En créant le Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique, le gouvernement du Québec voulait faire en sorte que toutes les régions bénéficient d'installations sportives et récréatives modernes et sécuritaires. Pour plus de précisions sur ce fonds, consultez le site www.mels.gouv.qc.ca.