14 Août 2015

Hausse des tarifs des services de garde dans les écoles - L’austérité libérale frappe de nouveau les familles lanaudoises

Joliette, le 14 août 2015 – La députée de Joliette, Véronique Hivon, le député de Rousseau, Nicolas Marceau, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy et le député de Berthier, André Villeneuve, dénoncent la hausse des tarifs des services de garde dans les écoles. Ils souhaitent que le ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Blais, annule, sans plus tarder, cette augmentation de tarifs.

« Les règles budgétaires décrétées par le gouvernement libéral le confirment : on a coupé directement dans les subventions dédiées aux services de garde dans les écoles. Le ministre François Blais est donc responsable de cette hausse inacceptable des tarifs. À quelques semaines de la rentrée scolaire, ces frais supplémentaires prennent de court les familles lanaudoises qui devront refaire leur budget et se serrer encore la ceinture », a déclaré Véronique Hivon.

« Le pire c’est qu’encore une fois le gouvernement libéral renie sa parole. Pas plus tard que ce printemps, le ministre de l’Éducation affirmait que la hausse des tarifs des services de garde serait mineure et qu’elle ne toucherait pas toutes les écoles. Aujourd’hui, la réalité est tout autre : toutes les écoles dans Lanaudière augmenteront, dès septembre, leurs tarifs, dont certaines du double lors des journées pédagogiques. Le ministre de l’Éducation doit faire marche arrière », a indiqué Nicolas Marceau.

Mathieu Traversy a rajouté : « Devant le tollé de réactions à l’annonce de cette hausse supplémentaire, le gouvernement libéral a répondu qu’il accordera un crédit d’impôt aux familles. Or, les familles devront tout de même trouver l’argent à verser pendant l’année scolaire, jusqu’à la production de leur déclaration de revenus. Sans compter que ce crédit d’impôt ne couvrira pas la totalité de l’augmentation. Et que fera le gouvernement pour les familles moins fortunées qui ne paient pas d’impôt? »

Les babines ne suivent pas les bottines
« Malgré les beaux grands discours du gouvernement libéral sur l’importance de l’éducation et des générations futures, l’éducation et les services aux familles en prennent pour leur rhume. On augmente le nombre d’enfants par classe, on coupe dans l’aide aux devoirs, on diminue les ressources pour les jeunes handicapés et, aujourd’hui, on apprend que la facture pour les services de garde dans les écoles va doubler. Décidément, les babines ne suivent pas les bottines dans ce gouvernement ! Après ça, on se demande pourquoi le cynisme envers la politique gagne du terrain. Ce cirque cynique et austère a assez duré, le ministre de l’Éducation doit annuler la hausse des services de garde dans les écoles », a conclu André Villeneuve.