27 Janvier 2014

La ministre Véronique Hivon confirme une aide financière de 558 000$ à deux organismes du Carré St-Louis

Joliette, le 27 janvier 2014 – La ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, ministre responsable de la région de Lanaudière et députée de Joliette, madame Véronique Hivon, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, profite de l’événement soulignant la fin des travaux du Carré St-Louis de Joliette pour confirmer une aide financière de 558 253 $ à deux organismes, soit le Carrefour des organismes de Lanaudière (233 253 $) et Les Logements d’Amélie (325 000 $).

« Des initiatives du milieu comme celles que l’on retrouve au Carré St-Louis favorisent le maintien du tissu social, une hausse de la qualité de vie, notamment chez les personnes les plus vulnérables de notre société, ainsi qu’un développement plus harmonieux dans notre région. Aujourd’hui, malgré l’importance des travaux réalisés, ce n’est pas le béton que nous célébrons mais bien la vingtaine d’organismes communautaires, les lieux d’hébergement à vocation sociale et les centaines de personnes qui y œuvrent au quotidien pour faire une réelle différence dans la vie des gens d’ici. Voilà pourquoi je suis aussi fière de l’appui de notre gouvernement à la réalisation de ces rénovations! Nul doute que ces améliorations apportées auront des retombées positives pour les milliers de personnes qui y sont desservies, les organismes partenaires et l’ensemble de la communauté », a déclaré la ministre Hivon.

L’appui financier au Carrefour des organismes de Lanaudière lui a permis de réaliser la dernière phase des travaux de rénovation du parement extérieur de l’ensemble du bâtiment, et plus particulièrement d’une façade dont les pierres présentaient un risque d’effondrement. Rappelons que cet édifice a été construit en 1871 et acquis d’une congrégation religieuse par le Carrefour en 2005.

Le coût total admissible de ce projet s’élève à 1 031 510 $. Le gouvernement du Québec, dans le cadre du PIEC, a versé un montant de 200 000 $. Il consent également une bonification de 33 253 $ afin de tenir compte des intérêts que l’organisme devra assumer pendant la période de versement de l’aide, portant ainsi le montant total de l’aide financière à 233 253 $. Plusieurs partenaires ont également contribué à ce projet.

Par ailleurs, mentionnons que la Société d’habitation du Québec a octroyé une aide financière additionnelle de quelque 325 000 $ à l'organisme communautaire Les Logements d'Amélie, afin de lui permettre de réaliser les travaux nécessaires pour garantir la pérennité de ce complexe d'habitation.

Doté d’une enveloppe d’investissement de 10 M$, le PIEC vise à appuyer les entreprises d’économie sociale dans la mise en œuvre de projets de réfection, d’agrandissement, de construction ou d’acquisition d’infrastructures à vocation commerciale ou industrielle. Les objectifs du PIEC sont de favoriser le développement des entreprises d’économie sociale, de contribuer à la vitalité socioéconomique des territoires et de favoriser la préservation et la valorisation de la qualité de l’environnement.