9 Février 2011

« La persévérance scolaire: l'affaire de tous » - Véronique Hivon, Nicolas Marceau et André Villeneuve 

Joliette, le 9 février 2011 – Dans le cadre de la troisième édition des Journées de la persévérance scolaire qui se tiendront du 14 au 18 février, les députés Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau) et André Villeneuve (Berthier) profitent de l’occasion pour saluer l’implication du milieu dans la transmission du goût de la persévérance scolaire aux jeunes du nord de Lanaudière.

« La mise en œuvre pour une troisième année des Journées de la persévérance scolaire sur le territoire lanaudois est une initiative dont il faut se réjouir. Il s’agit d’une tribune unique nous permettant de souligner l’importance de s’accrocher à l’école, de célébrer le dévouement des enseignants et des parents et surtout, de valoriser les efforts des élèves. Prenons l’engagement, individuellement et collectivement, de relever ce défi », a lancé André Villeneuve.

Les députés rappellent que Lanaudière se situe toujours parmi les populations ayant le taux de décrochage le plus élevé. Selon les statistiques les plus

récentes, la progression du taux de décrocheurs lanaudois entre 1999 et 2008 a passé de 28,5% à 32,8%. « Il faut tous se mobiliser et encourager les jeunes à persévérer. Un sourire, un encouragement, du renforcement positif, des félicitations sont les assises pour faire des jeunes des personnes solides et motivées à la réussite. Les membres de la famille, les enseignants, les employeurs, les entraîneurs sportifs peuvent faire une grande différence au quotidien. Unissons nos voix et rappelons aux jeunes que la persévérance est au cœur de leur réussite scolaire et qu’un diplôme, c’est important », a déclaré Nicolas Marceau.

Les efforts sont déjà bien engagés pour encourager la persévérance scolaire dans Lanaudière et d’éviter les perspectives de pauvreté, d’exclusion et de détresse qui pourraient guetter les jeunes s’ils se marginalisaient en décrochant : « Un nombre considérable d’intervenants dédient temps, énergie et ressources à lutter contre le décrochage. Le CRÉVALE et ses partenaires font un excellent travail en véhiculant une vision positive des études et en encourageant les jeunes à dépasser leurs limites. Cependant, il ne faut pas crier victoire et s’arrêter en si bonne route. Les Journées de la persévérance scolaire permettent de faire un appel à la mobilisation, à l’engagement, mais aussi à se passer le mot, car plus on s’en parle, plus les actions entreprises porteront leurs fruits. Oeuvrons ensemble à la valorisation de l’éducation! », a conclu Véronique Hivon.