5 Avril 2013

Les ministres Réjean Hébert, Véronique Hivon et Élizabeth Larouche ainsi que le député Luc Ferland inaugurent le Centre miyupimaatisiiun communautaire de Mistissini

Le 5 avril 2013 – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des aînés, Réjean Hébert, la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon, la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Élizabeth Larouche, et le député d’Ungava, Luc Ferland, ont inauguré aujourd’hui le Centre miyupimaatisiiun communautaire (CMC) de Mistissini, dans la région sociosanitaire des Terres-Cries-de- la-Baie-James (Eeyou Istchee). La cérémonie d’inauguration a eu lieu avec la participation du Grand Chef des Cris, Matthew Coon Come, du Chef de la Nation crie de Mistissini, Richard Shecapio, ainsi que de la présidente du conseil d’administration du Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James (CCSSSBJ), Bella Petawabano.

« Ce nouveau centre communautaire est synonyme d’une offre de service encore plus complète pour les gens de la région, qui y trouveront entre autres des services courants d’urgence médicale mineure, de suivi de maternité et de nutrition. La population pourra également y bénéficier de services de dentisterie, d’hémodialyse et de radiologie, en plus d’avoir accès à un centre intégré du diabète et à des services de médecine traditionnelle crie », a déclaré le ministre Hébert.

D’une superficie de 4 717 mètres carrés, le nouveau centre communautaire de Mistissini se trouve sur un terrain à proximité du centre multiservice existant. Autorisé en 2009, au coût de 29 311 000 $, le projet de construction du nouveau centre miyupimaatisiiun communautaire s’inscrit dans la lignée du plan stratégique régional adopté en 2004, qui prévoyait l’implantation de CMC au sein de chaque communauté.

« Je suis d’autant plus heureuse de participer à l’inauguration de ce nouveau centre communautaire puisqu’il aura aussi pour mission d’agir auprès des jeunes en difficulté, une clientèle qui me tient particulièrement à cœur. Il assurera notamment pour eux des services psychosociaux de première ligne, et procédera à l’évaluation des signalements, ainsi qu’à la référence vers les services spécialisés de réadaptation en cas de besoin », a ajouté la ministre Hivon.

Pour sa part, le député d’Ungava, Luc Ferland, a mentionné que : « Ce nouveau centre communautaire témoigne de notre désir d’assurer l’accessibilité et la qualité des soins et des services dans l’ensemble des régions du Québec, de même que notre souci bien réel de soutenir cette offre par des infrastructures de grande qualité. En même temps, ce nouveau centre est un exemple concret de la volonté de notre gouvernement de développer les régions nordiques en collaboration avec les communautés locales. »

Rappelons que les ministres et le député d’Ungava étaient de passage à Mistissini dans le cadre d’une tournée ministérielle dans le Nord du Québec qui s’échelonne du 2 au 5 avril, et au cours de laquelle ils ont visité plusieurs des installations de santé et de services sociaux des régions sociosanitaires du Nunavik, des Terres-Cries-de-la-Baie-James (Eeyou Istchee) et de la Baie-James.

« Je suis très satisfaite de la tournée ministérielle dans le Nord du Québec que nous complétons aujourd’hui. Il est essentiel de se rendre sur le terrain pour bien comprendre les besoins réels des populations qui y vivent », a conclu la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Élizabeth Larouche.