13 Avril 2012

L'opération pétition réclamant l’équité en santé pour Lanaudière se poursuit : Véronique Hivon et Diane Therrien vont à la rencontre des citoyens

Joliette, le 13 avril 2012 – Afin de promouvoir la pétition réclamant l’équité en santé et en services sociaux pour Lanaudière, l’instigatrice de cette démarche citoyenne, Diane Therrien, et la députée de Joliette, Véronique Hivon, sont allées hier à la rencontre des Joliettains. « Nous souhaitons faire connaître cette pétition au plus grand nombre. Année après année, Lanaudière est défavorisée par rapport aux autres régions du Québec en matière de financement et l’écart ne cesse de grandir. Cette situation a assez duré ! », ont-elles déclaré.

Un mois après la mise en circulation de la pétition, elles souhaitaient remettre cette démarche à l’avant-scène et signaler à la population qu’il est important de poser ce geste citoyen. Ainsi, au cours de l’après-midi, elles se sont rendues au centre-ville pour rencontrer des citoyens, puis à l’Académie populaire sur la rue de Salaberry pour échanger avec les représentants d’organismes du milieu.

« Il est primordial de comprendre que nous sommes à la fois derrière nos concitoyens qui souhaitent obtenir des soins de santé et des services sociaux adéquats, nos professionnels de la santé qui oeuvrent au quotidien avec dévouement et nos gestionnaires locaux qui doivent composer avec des budgets insuffisants pour combler la demande. Il s’agit, bien entendu, de revendications légitimes portées par un mouvement d’affirmation et de solidarité », a précisé Véronique Hivon.

« Les gens sont très réceptifs, car ils sentent qu’on se bat pour eux. Après tout, notre cause est juste : nous souhaitons être traités sur le même pied que les autres régions et mettre fin au sous-financement qui cette année, selon le ministère, est évalué à 42,5 millions de dollars pour rattraper l’écart à la moyenne », a expliqué Diane Therrien.

Où trouver la pétition ?

La pétition est disponible au bureau de circonscription de la députée de Joliette, auprès de multiples organismes communautaires, ainsi que dans certains supermarchés et pharmacies de la région. Il est également possible de la signer électroniquement, via le site de l’Assemblée nationale du Québec (« Exprimez votre opinion – Signer une pétition électronique » et sous la désignation « Financement du réseau de la santé et des services sociaux de Lanaudière ».

Quelques rappels importants

Selon le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), pour être traité
équitablement par rapport aux autres régions du Québec, il manque 42,5 millions de dollars par année au réseau lanaudois pour le financement de ses programmes-services, dont bénéficieraient notamment l’urgence du CHRDL, les Centres jeunesse, les Centres de réadaptation ainsi que de nombreux autres partenaires du réseau.

Selon le MSSS, les délais d’attente sur civière sont de 27 heures dans les urgences de Lanaudière comparativement à 17 heures pour l’ensemble du Québec; c’est dans notre région que nous attendons le plus longtemps. Au CHRDL, le nombre de patients ayant attendu plus de 48 heures sur une civière à l’urgence a augmenté de près de 2000 % entre 2003 et 2011, comparativement à 19 % pour l’ensemble du Québec.

En outre, selon le MSSS, il manque au moins 60 médecins de famille, à temps plein, dans Lanaudière, pour répondre à nos besoins.