20 Octobre 2013

Plus de postes disponibles que jamais dans Lanaudière - Recrutements autorisés de médecins de famille

Joliette, le 29 octobre 2013 – Le dévoilement des plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) 2014 par le ministre de la Santé, Dr. Réjean Hébert, réjouit grandement les députés ministériels de Lanaudière Diane Gadoury-Hamelin (Masson), Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau), Scott McKay (Repentigny), Mathieu Traversy (Terrebonne) et André Villeneuve (Berthier) : « Pour l’année à venir, nous sommes autorisés à recruter 27 nouveaux omnipraticiens pour notre région ; il s’agit, soulignons-le, d’une attribution record. L’approche du Dr. Hébert basée sur les besoins populationnels, qui reconnaît pleinement la forte croissance démographique de Lanaudière, est un gain majeur pour notre région. Cette attribution contribuera certainement à améliorer l’offre de services pour les gens d’ici ainsi que l’accessibilité à un médecin de famille. »

« Si les PREM visent justement à assurer à la population une plus grande équité d’accès aux services médicaux, ces plans régionaux nous ont désavantagés pendant plusieurs années. Par exemple, de 2007 à 2010, notre nombre de postes disponibles pour des médecins de famille dans Lanaudière a été en moyenne de 15 par année. C’était nettement insuffisant, voire néfaste, car ça arrivait à peine à combler les départs à la retraite et les migrations », expliquent-ils.

« Au cours des dernières années, nous avons mis énormément de pression pour que cette situation inacceptable change, en plus de proposer et de participer à une table de concertation régionale sur la question. Puis, lors de la dernière campagne électorale, le Parti Québécois s’était formellement engagé à assurer une répartition plus équitable des ressources en santé, tant humaines que financières. Aujourd’hui nous remplissons cet engagement, et pouvons affirmer que la région de Lanaudière en ressort gagnante », indiquent les députés lanaudois.

Plus précisément, pour l’année 2014, 23 postes accessibles à des nouveaux facturants ont été attribués à la région de Lanaudière ainsi que 4 postes accessibles à des médecins déjà en pratique, pour un total de 27 recrutements autorisés.