hello

BIOGRAPHIE

Notes biographiques


Née à Joliette en 1970 d’une famille bien enracinée dans son milieu, Véronique Hivon grandit à Québec, puis déménage à Montréal où elle fait des études en droit civil et en common law à l’Université McGill. À cette période, en 1993, elle adhère au Parti Québécois pour participer « à ce projet emballant de faire la souveraineté du Québec ».

En 1995, alors en Angleterre pour une maîtrise à la London School of Economics and Political Science, elle trouve le moyen de revenir au Québec pour donner son appui au camp du Oui et vivre ce moment historique auprès des siens.

À partir de 1997, elle agit à titre de conseillère au cabinet du ministre de la Justice Serge Ménard, puis de Linda Goupil, et devient juriste pour le gouvernement du Québec. En 2008, elle se porte candidate du Parti Québécois et remporte la victoire dans Joliette.

En 2009, elle est l’instigatrice de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité et réussit l’inconcevable en ralliant adversaires politiques, experts, professionnels du réseau et opinion publique dans un processus non partisan et transparent. Ministre des Services sociaux et de la Protection de la jeunesse de 2012 à 2014, Véronique Hivon est la grande architecte de la Loi sur les soins de fin de vie, une loi saluée et citée en exemple à travers le monde. De plus, elle élabore la toute première Politique nationale de lutte à l’itinérance et rehausse le financement des organismes communautaires à un niveau historique.

En janvier 2018, on lui propose ce qui n’avait jamais été fait auparavant au Parti Québécois, c’est-à-dire d’occuper le poste de vice-cheffe. Elle répond de cette manière : « Cher.e.s ami.e.s, c’est le temps de s’engager, c’est le temps de tout donner, et c’est le temps de continuer à écrire, ensemble, avec un leadership fort, l’histoire du Parti Québécois. Une histoire de fierté, de solidarité et de combativité. Une histoire à l’image du peuple québécois. Vivement la suite! »


Profil académique

  • Baccalauréat en droit civil, Université McGill, Montréal (1994)
  • Baccalauréat en common law, Université McGill, Montréal (1994)
  • Maîtrise en analyse et planification de politiques sociales, London School of Economics and Political Science, Université de Londres, Angleterre (1996)
  • Barreau du Québec (1996)
  • Études de deuxième et de troisième cycles en administration publique, École nationale d’administration publique, Québec (2003-2006)

 

Expérience professionnelle

  • Députée de Joliette depuis 2008
  • Vice-cheffe du Parti Québécois depuis le 28 janvier 2018
  • Porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille depuis le 6 septembre 2017 et en matière de justice depuis le 16 octobre 2016
  • Porte-parole de l’opposition officielle en matière de soins de fin de vie depuis le 25 avril 2014
  • Vice-présidente de la Délégation de l’Assemblée nationale pour les relations avec la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Région wallonne (DANRWB) depuis le 18 juin 2014
  • Vice-présidente de la Commission de la santé et des services sociaux depuis le 7 octobre 2014
  • Porte-parole de l’opposition officielle responsable de la région de la Mauricie (2015-2018)
  • Porte parole de l’opposition officielle responsable de la réforme des institutions démocratiques (2016-2017)
  • Porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications (2014-2016)
  • Porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur (2014-2015)
  • Ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse (2012-2014)
  • Ministre responsable de la région de Lanaudière (2012-2014)
  • Membre du Comité ministériel de la solidarité (2012-2014)
  • Membre du Comité de législation (2012-2014)
  • Membre du Comité ministériel de la région métropolitaine (2012-2014)
  • Vice-présidente de la Commission de la santé et des services sociaux (2012)
  • Membre du Comité ministériel de la solidarité (2012)
  • Membre et vice-présidente du Comité de législation (2012)
  • Membre du Comité ministériel de la région métropolitaine (2012)
  • Ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse (2012)
  • Ministre responsable de la région de Lanaudière (2012)
  • Porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice (2009-2012) et de protection de la jeunesse et adoption internationale (2011-2012)
  • Vice-présidente de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité (2010-2012)
  • Avocate, Direction du soutien aux activités judiciaires, Direction générale des services de justice et des registres, ministère de la Justice du Québec (2006-2008)
  • Adjointe exécutive à la sous-ministre associée, Direction générale des services de justice et des registres, ministère de la Justice du Québec (2006)
  • Conseillère en relations intergouvernementales, Direction des politiques institutionnelles et constitutionnelles et Direction de la réflexion stratégique, Secrétariat aux relations intergouvernementales canadiennes, Conseil exécutif (2002-2006)
  • Directrice adjointe du Centre de recherche en droit privé et comparé du
    Québec, Faculté de droit, Université McGill (2001-2002)
  • Attachée politique et directrice de cabinet adjointe, cabinet du ministre de la Justice (1997-2000)
    Stagiaire en droit, Lafleur Brown, avocats (1995-1996)

 

Engagement communautaire et politique

  • Membre du Comité sur la souveraineté (depuis 2012)
  • Membre de l’Association québécoise de droit constitutionnel (depuis 2007)
  • Administratrice de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant (2002-2012)
  • Rapporteure générale adjointe pour le Groupe pour la souveraineté, Parti Québécois (2008)
  • Candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Jean-Talon (2007)
  • Membre d’Avocats sans frontières (section Québec) (2006-2008)
  • Administratrice du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (2005-2008)
  • Vice-présidente de l’Association des jeunes de la fonction publique québécoise (2004-2006)
  • Membre du Cercle québécois des affaires internationales (2002-2007)
  • Boursière de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant, Assemblée nationale du Québec (1996-1997)

Donnez votre appui à Véronique Hivon

Pierre Séguin, agent officiel.
Conditions d’utilisation et avis juridique
© 2018