Véronique Hivon

Député de Joliette

À l’occasion du dépôt de son bulletin de mise en candidature: Véronique Hivon réaffirme son plein engagement envers la démocratie et l’intégrité
mardi 7 août, 2012
Facebook
Twitter

Joliette, le 6 août 2012 - La députée sortante et candidate du Parti Québécois, Véronique Hivon, s’est déplacée aujourd’hui au bureau de la directrice de scrutin de la circonscription de Joliette afin d’officialiser sa candidature. En date du 6 août à 12h35, elle était la première à déposer son bulletin. À sa sortie du bureau de la rue Calixa-Lavallée, elle a lancé un appel aux gens d’ici: « Je sais qu’une partie de la population est désabusée. Elle souhaite qu’on lui redonne confiance dans la politique, et c’est que je souhaite aussi de tout cœur. C’est pourquoi j’invite les gens de Joliette à participer à notre vie démocratique, à suivre activement la campagne électorale et à aller voter massivement le 4 septembre prochain. Il y a de l’espoir... l’avenir du Québec est entre nos mains à tous! »

« Si je suis en politique, c’est parce que je crois profondémment en notre démocratie et en l’importance de s’engager, mais aussi, de changer les manières de faire. Je fais de la politique avec authenticité et transparence depuis mon élection en 2008, et je compte bien sûr continuer en ce sens si les citoyens d’ici me font à nouveau l’honneur de leur confiance. Pour moi, faire de la politique autrement ce n’est pas un slogan, c’est un engagement », a déclaré Véronique Hivon.

Rappelons que c’est sous un gouvernement du Parti Québécois que la Loi sur le financement des partis politiques a été adoptée en 1977: « Si cette importante législation de René Lévesque a littéralement marqué notre histoire politique, 2012 pourrait se révéler l’année de sa seconde naissance! », a proposé la candidate.

Véronique Hivon a profité de l’occasion pour annoncer qu’afin de rétablir la relation de confiance entre les citoyens et l’État, s’il est porté au pouvoir, un gouvernement du PQ s’engage à réaliser les actions suivantes:

• Assainir le financement des partis politiques en limitant le don annuel maximal d’un électeur à un parti politique à 100 dollars;
• Instaurer des élections à date fixe (notons que cette idée a été intégrée au programme du Parti Québécois à la suite d’une proposition de Véronique Hivon et du Comité exécutif du PQ de Joliette);

• S’assurer que l’enquête publique fasse toute la lumière sur les pratiques de corruption et de collusion, notamment dans l’industrie de la construction de même que l’octroi des contrats publics, des permis, des subventions et sur le financement des partis politiques;
• Élargir le mandat du Vérificateur général du Québec aux sociétés d’État.

« Nous devons viser toujours plus d’intégrité et de transparence pour une démocratie renouvelée. Il n’en tient qu’aux gens de Joliette et du Québec de changer les choses et d’agir. À nous de choisir! », a conclu Véronique Hivon.

 

 

À DÉCOUVRIR