Véronique Hivon

Député de Joliette

« Agissons pour la classe moyenne : abolissons la taxe santé » – Les députés du nord de Lanaudière
jeudi 23 février, 2012
Facebook
Twitter

Joliette, le 23 février 2012 – Les députés Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau) et André Villeneuve (Berthier) réclament l’abolition de la « taxe santé » dès le prochain budget du gouvernement québécois, qui sera déposé en mars.

« Il est tout à fait inadmissible que ceux qui ont un revenu annuel de 30 000 dollars paient le même montant que ceux qui gagnent 1 million de dollars. Le Parti Québécois, dès qu’il sera porté au pouvoir, s’engage à retourner 400 dollars dans les poches des familles pour les aider à boucler leur budget. Dans un souci de justice économique, ceux qui ont un revenu imposable supérieur à 130 000 dollars seront invités à faire un effort additionnel, tout en réduisant certains avantages fiscaux obtenus sur les placements

financiers, afin que l’effet soit neutre sur nos finances publiques », proposent les députés du nord de Lanaudière.

Le porte-parole du PQ en matière de finances, Nicolas Marceau, a déposé la semaine dernière une motion proposant d’abolir la taxe santé et demandant aux mieux nantis de contribuer davantage. Les députés de la CAQ ont voté contre la motion, tout comme ceux du Parti libéral.

« Que ce soit la hausse de la TVQ de 2%, la hausse de la taxe sur l’essence, la hausse des droits de scolarité, la hausse des tarifs d’électricité et surtout, la taxe santé, ces nouvelles taxes imposées au cours des dernières années accablent de plus en plus la classe moyenne. Le Parti Québécois propose d’abolir la taxe santé, tout en faisant contribuer davantage les mieux nantis. Un gouvernement responsable doit se préoccuper de la capacité de payer de ses contribuables ; c’est ce que nous ferons », annoncent les députés Hivon, Marceau et Villeneuve.

 

À DÉCOUVRIR