Aide médicale à mourir: une entrevue sur les aspects tant juridiques qu’humains

Journal de Montréal, 8 janvier 2019, par Jean-Philippe Daoust – La députée péquiste Véronique Hivon, qui est derrière la Loi concernant les soins de fin de vie au Québec, reproche au gouvernement fédéral de ne pas avoir bien fait ses devoirs dans le dossier de l’aide médicale à mourir. Deux Montréalais atteints de maladies incurables, Nicole Gladu et Jean Truchon, sont actuellement devant les tribunaux pour avoir droit à l’aide médicale à mourir. Ils n’y sont pas admissibles, puisque leur mort n’est pas «raisonnablement prévisible» aux yeux de la loi.

Lire la suite et écouter l’entrevue avec Jonathan Trudeau sur QUB radio : https://www.journaldemontreal.com/2019/01/08/aide-medicale-a-mourir-je-suis-decu-quon-en-soit-la—veronique-hivon?fbclid=IwAR1OmK2MscZZd5AlUkRhwWtg4tQEz-xEaPbw9GAf9hd4W3dl-f7_70KP3WY

 

Donnez votre appui à Véronique Hivon