Véronique Hivon

Député de Joliette

Attentat au Charlie Hebdo - Les élus du Parti Québécois solidaires du peuple français et des défenseurs de la liberté d’expression
mercredi 7 janvier, 2015
Facebook
Twitter

Québec, le 7 janvier 2015 – Le député de Chicoutimi et chef de l'opposition officielle, Stéphane Bédard, la députée d'Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole en matière de relations internationales, Carole Poirier, ainsi que la députée de Joliette et porte-parole en matière de culture et de communications, Véronique Hivon, expriment, au nom de l'ensemble des élus du Parti Québécois, toute leur solidarité envers le peuple français et la communauté journalistique face au terrible attentat perpétré tôt ce matin au siège du journal Charlie Hebdo.

"Nos pensées vont aux familles des victimes, à qui nous offrons nos plus sincères condoléances, mais aussi, plus largement, aux représentants de la presse. Ce domaine étant l'un des piliers de notre démocratie, une attaque contre des journalistes a toujours une résonance particulière. Nous dénonçons cet attentat et demeurons solidaires des Français et de tous ceux qui se battent pour la liberté de la presse, une valeur que nous avons en partage", a affirmé le chef de l'opposition officielle.

"La République française a toujours placé la liberté de la presse au cœur de ses valeurs fondamentales, même si elle a connu des actes de violence qui la visaient. Chaque fois, elle a su se relever, s'unir et se défendre face à ces attaques", a renchéri la députée d'Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier.

"L'attentat qui a été perpétré ce matin visait des représentants d'un journal qui a toujours eu le courage d'utiliser l'absurde pour dénoncer des événements ou des situations. Charlie Hebdo avait osé publier des caricatures et des textes qui invitaient ses lecteurs à défendre la liberté de conscience. Nous tenons à exprimer toute notre solidarité à l'ensemble des représentants de la presse, qui se battent chaque jour pour défendre le droit fondamental des populations à avoir accès à l'information", a conclu la députée de Joliette, Véronique Hivon.

À DÉCOUVRIR