Véronique Hivon

Député de Joliette

Avenir des Carrefours jeunesse-emploi - Les Libéraux ferment les portes aux jeunes
vendredi 24 octobre, 2014
Facebook
Twitter

 

Joliette, le 24 octobre 2014 – À la suite de l’annonce du changement de mission des Carrefours jeunesse-emploi par le gouvernement libéral, la députée de Joliette, Véronique Hivon, a rencontré aujourd'hui des jeunes et l’équipe du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette, dont la directrice générale, Mme Nicole Nepveu, à Joliette.

 « Je me désole réellement de la décision du ministre Blais de changer complètement le modèle des Carrefours jeunesse-emploi. C’est un modèle qui a pourtant fait ses preuves depuis de nombreuses années. Par son approche souple et personnalisée, les Carrefours sont des lieux permettant aux jeunes de trouver des outils, des services et de l’information pour dénicher un emploi, effectuer un retour aux études, démarrer une entreprise, mieux s’orienter professionnellement ou encore initier un projet de vie pour se reprendre en main », a expliqué Véronique Hivon.

 « Or, le gouvernement libéral, de par sa décision d’axer désormais la mission des Carrefours jeunesse-emploi uniquement sur les jeunes recevant de l’aide sociale, est en train d’abandonner tous les autres jeunes qui en entrant par la porte accueillante d’un Carrefour y découvrent des clés les menant vers l’employabilité et la construction d’un avenir plus prometteur dans lequel ils pourront aller au bout de leur potentiel», a poursuivi Véronique Hivon.

Pour la députée de Joliette, il va sans dire que cette décision témoigne également d’un manque frappant de vision à long terme et de sensibilité quant au développement régional puisque chaque Carrefour jeunesse-emploi agit en fonction des besoins et caractéristiques de son territoire et des jeunes qui y vivent.

 « On abandonne ainsi à la fois les jeunes avec différents profils et à la fois les régions en leur enlevant un levier de développement économique tout en ne proposant aucune mesure de remplacement structurante pour créer de l’emploi. Dans une période actuellement difficile pour l’emploi, quelle est la logique de mettre la hache dans des services visant l’employabilité chez les jeunes? », a fait valoir Véronique Hivon.

La députée de Joliette a terminé en remerciant la directrice générale et les intervenants du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette pour leur excellent travail auprès des jeunes tout en implorant le gouvernement libéral de revoir sa décision quant à l’avenir des Carrefours jeunesse-emploi.

 

À DÉCOUVRIR