Véronique Hivon

Député de Joliette

Coalition pour l'avenir du Québec: Attention au mirage!
mercredi 14 novembre, 2012
Facebook
Twitter

monpq_5410a02dd5e95.pdf

Joliette, le lundi 14 novembre 2011 – Les députés Véronique Hivon de Joliette, Nicolas Marceau de Rousseau et André Villeneuve de Berthier, lancent un appel à la population concernant la Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ). « Attention au mirage! », ont prévenu les députés, en mentionnant que la CAQ a très peu de solutions pour répondre aux vrais enjeux du Québec.

« Au Parti Québécois, nous avons des idées fort intéressantes à offrir à la population, des idées réfléchies qui répondent à ses besoins, a déclaré André Villeneuve, en rappelant qu’elles ont été adoptées en avril dernier par les délégués du Parti Québécois après des mois de débats et de réflexion. Nous invitons les Québécois à examiner soigneusement les idées de chacun et quand ils compareront, ils s'apercevront rapidement que les propositions de la CAQ ne traversent pas l'épreuve du réel, que c'est un mirage », a-t-il poursuivi.

« En ne parlant que de quatre thèmes, François Legault nous démontre qu’il a peu de solutions pour répondre aux véritables enjeux du Québec moderne. La CAQ est muette sur une foule de sujets dont l’environnement, les transports, la forêt et l’eau. Il est impensable en 2011 d’offrir un programme politique sans aborder la question de la diminution des GES et du réchauffement du climat qui sont une préoccupation non seulement au Québec mais pour l’ensemble de la planète. François Legault fait de la politique d’un autre temps. Il n’y a pas que l’argent qui compte mais également la qualité de vie et la qualité de l’environnement. Au Québec, la question de la diminution des gaz à effet de serre est un enjeu environnemental et une belle opportunité de développement économique avec l’électrification des transports et les énergies renouvelables qui nous permettront du même coup de diminuer notre consommation de pétrole. François Legault est déjà dépassé par ces enjeux », a ajouté Nicolas Marceau.

« François Legault n’a aucune solution qui touche directement les gens. Il ne parle aucunement des familles ni de nos aînés. Ce sont pourtant des sujets au cœur des préoccupations des Québécois. Comment compte-t-il régler la pénurie de places en garderie? À combien veut-il augmenter les frais de garde? Quelle solution propose-t-il pour aider les personnes âgées à pouvoir vieillir chez elles? Au Parti Québécois, nous avons des propositions concrètes pour aider les familles et les aînés. Nous proposons que chaque enfant qui en a besoin ait une place en garderie, nous proposons des mesures pour donner plus de flexibilité aux parents comme des congés familiaux, nous proposons des soins à domicile accrus pour les aînés », de renchérir Véronique Hivon.

Les députés ont aussi soulevé le manque de cohérence de François Legault lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts du Québec. « En promettant de mettre de côté la question nationale pendant dix ans, la CAQ promet de ne mener aucune lutte contre Ottawa même si des décisions sont prises à l’encontre de nos valeurs, ont-ils ajouté, en faisant référence à l’abolition du registre des armes à feu et au projet de loi C-10 sur la criminalité. Que compte faire François Legault pour défendre le Québec? »

 

À DÉCOUVRIR