Véronique Hivon

Député de Joliette

Élections à date fixe: Le Parti Québécois constate que son idée fait du chemin 
jeudi 19 mai, 2011
Facebook
Twitter

Québec, le jeudi 19 mai 2011 - La députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, constate que l'idée du Parti Québécois de mettre de l'avant des élections à date fixe au Québec continue à gagner des appuis.

« Le projet de loi présenté par le député Khadir aujourd’hui sur les élections à date fixe est une proposition qui émane du nouveau programme du Parti Québécois. Il s'agit d'un des éléments-clés des actions que nous proposons pour redonner confiance aux citoyens dans leurs institutions et leurs élus afin de mieux servir la démocratie », a déclaré Véronique Hivon.

Elle souligne également que la proposition du Parti Québécois va plus loin et suggère que dans le cas d’une élection partielle le délai maximal pour déclencher l’élection ne soit plus de six mois, mais de 90 jours seulement.
« Le Parti libéral du Québec veut servir ses intérêts avant ceux des Québécois; les chances que ce projet de loi soit adopté par Jean Charest sont donc nulles. Il faudra un gouvernement du Parti Québécois pour qu’un tel projet se réalise », a conclu Véronique Hivon.

 

À DÉCOUVRIR