Gino Latendresse s’ajoute à l’équipe de Véronique Hivon

 

La députée de Joliette, Véronique Hivon, est heureuse d’annoncer l’arrivée de Gino Latendresse au sein de son équipe de bureau de circonscription. « Je suis privilégiée de pouvoir accueillir une personne de sa qualité, qui allie ouverture, expérience et connaissance du milieu. C’est une addition extraordinaire à notre équipe déjà bien établie et une très belle collaboration qui débute! », souligne-t-elle, enthousiaste.

Originaire de Joliette et aujourd’hui résident de Notre-Dame-des-Prairies, M. Latendresse a occupé des postes importants au cours des dernières années dans les sphères industrielle, culturelle et municipale, en plus d’avoir œuvré auprès de jeunes en difficulté. « Gino est vraiment quelqu’un de très polyvalent comme l’indique sa feuille de route, de chaleureux et d’engagé, qui a une réelle volonté de changer les choses pour le mieux dans la communauté. Je suis heureuse de pouvoir compter sur lui afin de répondre aux besoins des citoyens et citoyennes de Joliette », explique Véronique Hivon. M. Latendresse sera notamment responsable des dossiers liés à l’économie et à l’entrepreneuriat, aux municipalités, à la santé et à la protection de la jeunesse, à la culture, à l’environnement, à l’agriculture ainsi qu’aux transports au bureau de la députée de Joliette.

« Je me sens choyée d’être appuyée par une équipe aussi dédiée, avec Valérie Roy, Mélanie Jacques, Guillaume Denommée, qui sont mes attachés politiques, Annie Laurier, qui nous fournit un soutien administratif précieux, ainsi que Pascale Sévigny actuellement en congé de maternité. Ils sont compétents, dévoués et font un travail exceptionnel au quotidien auprès des gens d’ici », affirme la députée.

« Tous ensemble, nous formons une équipe engagée pour l’ensemble des citoyens, des organismes et des entreprises de la circonscription et nous sommes plus que jamais déterminés à travailler pour améliorer la qualité de vie des gens d’ici ainsi que pour accroître la vitalité et le dynamisme de notre milieu », conclut Véronique Hivon.  

Donnez votre appui à Véronique Hivon