Véronique Hivon

Député de Joliette

La ministre Hivon salue la participation des acteurs du milieu - Forum sur le projet de politique nationale en matière d'itinérance
mardi 18 juin, 2013
Facebook
Twitter

QUÉBEC, le 18 juin 2013 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la clôture du Forum de consultation sur le projet de politique nationale en matière d'itinérance, la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, madame Véronique Hivon, a tenu à souligner la participation active de l'ensemble des acteurs concernés par la problématique de l'itinérance au Québec.

« Ce Forum a été l'occasion d'entendre et d'échanger avec une multitude d'intervenants et d'organisations, notamment du milieu communautaire, œuvrant auprès des personnes en situation d'itinérance ou à risque de le devenir afin de bonifier notre projet de politique et de bien l'ancrer dans leurs réalités. C'est une nouvelle dynamique et une véritable synergie qui se dégagent de nos travaux. J'ai été impressionnée par la mobilisation de tous les acteurs concernés. Nous sommes tous d'accord qu'il faut aller au-delà du simple cumul des actions sectorielles pour contrer l'itinérance. Les échanges qui ont eu lieu durant ces deux journées permettront sans aucun doute de nous assurer d'une meilleure intégration de toutes les préoccupations exprimées et, surtout, de mettre de l'avant une vision partagée pour la suite des choses », a déclaré la ministre Véronique Hivon.

En plus de proposer une définition ainsi qu'une vision de l'itinérance telle qu'elle est observée dans les milieux urbains et ruraux au Québec, le projet de politique décrit les principes directeurs ainsi que les axes d'intervention sur lesquels se fondera l'action gouvernementale, par exemple :

  • le logement ;
  • les services de santé et les services sociaux ;
  • le revenu ;
  • l'éducation, l'insertion sociale et l'insertion professionnelle ; la cohabitation sociale et la judiciarisation ;
  • la coordination, la recherche et la formation.

Ces axes d'intervention ont nourri maintes discussions au cours du Forum et ont permis de faire ressortir de forts consensus. Soulignons, par exemple, l'importance fondamentale qui doit être accordée à la prévention ainsi qu'à l'accompagnement, en tenant compte de la situation propre de chacun. Plusieurs participants ont également tenu à réaffirmer les droits des personnes en situation d'itinérance, notamment en ce qui a trait à l'accès au logement. Plusieurs enjeux en lien avec le revenu ont aussi été discutés, dont la barrière que peuvent constituer les démarches administratives pour les

personnes vivant une situation d'itinérance. De plus, tous ont convenu de la nécessité de susciter une meilleure concertation et une plus grande coordination entre les acteurs des différents milieux. L'importance d'assurer une réponse adaptée aux réalités des personnes itinérantes, en tenant compte des besoins particuliers des femmes, des autochtones et des jeunes, ainsi que la question de la présence de troubles concomitants, très fréquente chez les personnes itinérantes, ont également été abordées. En outre, les participants ont souhaité que les différentes réalités qui caractérisent les régions éloignées ainsi que les différences entre les milieux urbains et ruraux se reflètent dans la politique. Finalement, la collaboration intersectorielle ainsi que l'importance de favoriser la mixité sociale et la prévention de la judiciarisation sont aussi des enjeux importants qui devront être considérés dans la politique.

« L'exercice de consultation qui vient de s'achever sera fort précieux pour la prochaine étape d'élaboration de la politique. Je remercie l'ensemble des groupes et des partenaires qui y ont participé avec beaucoup de sérieux, d'ouverture et d'engagement. J'ai réellement senti de leur part une grande volonté de faire toujours mieux, et ce, pour le plus grand bien des personnes parmi les plus vulnérables de la société. Cette volonté guide également les actions de notre gouvernement et elle se traduit par notre détermination à élaborer cette Politique nationale en matière d'itinérance d'ici décembre 2013 et le plan d'action qui en découlera au printemps 2014 », a conclu la ministre.

À propos du Forum

Le Forum sur le projet de politique en matière d'itinérance s'est tenu les 17 et 18 juin 2013 sous la présidence de la ministre Véronique Hivon. Près de 140 personnes étaient présentes à l'événement. Parmi elles, notons la présence de représentants de plusieurs associations et regroupements nationaux, de partenaires du milieu communautaire, de comités directeurs de coordination intersectorielle en itinérance, de tables de concertation en itinérance, de la Table interministérielle en itinérance, du comité d'experts ayant contribué à l'élaboration du projet de politique, des agences de la santé et des services sociaux de l'ensemble des régions du Québec, ainsi que de nombreux partenaires du ministère et du réseau de la santé et des services sociaux.

 

À DÉCOUVRIR