Véronique Hivon

Député de Joliette

Le ministre Jean-Marc Fournier fait passer les intérêts partisans avant l'intérêt de la justice 
jeudi 14 avril, 2011
Facebook
Twitter

Québec, le jeudi 14 avril 2011 – La députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, condamne l’attitude du ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier.

« Ce qui pourrait paraître amusant est au contraire renversant et troublant : plutôt que de participer au Congrès des juristes de l’État qui se déroule actuellement, Jean-Marc Fournier préfère s’intéresser au congrès du Parti Québécois qui se tiendra en fin de semaine. Le ministre de la Justice fait passer les intérêts partisans avant l’intérêt de la justice. C’est déplorable », a déclaré Véronique Hivon.

La députée souligne que c’est la première fois dans toute l’histoire qu’un ministre de la Justice ne participera pas au Congrès des juristes de l’État qui a lieu à tous les deux ans. « Avec tout le mépris dont le gouvernement libéral a fait preuve à l’endroit des procureurs et des juristes de l’État avec la loi spéciale, le premier devoir du ministre de la Justice était d’aller rétablir les ponts avec des juristes qui ont fait le geste honorable de l'inviter, malgré le climat tendu qui règne actuellement. Il a échoué. En fait, il n’a même pas essayé », a-t-elle poursuivi.

« La justice au Québec est en crise. Or, il semble de plus en plus évident que Jean-Marc Fournier n’a pas la volonté de redresser les choses et surtout de rétablir la confiance. C'est très inquiétant pour l'avenir », a conclu Véronique Hivon.

 

À DÉCOUVRIR