Véronique Hivon

Député de Joliette

Les députés du Nord de Lanaudière se réjouissent de l'ajout de 5 ressources professionnelles en GMF
jeudi 5 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Joliette, le 5 septembre 2013 – Les députés ministériels du Nord de Lanaudière, Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau) et André Villeneuve (Berthier), se réjouissent de l’ajout de 5 ressources professionnelles supplémentaires dans deux groupes de médecine de famille (GMF) du territoire afin de bonifier leurs équipes, soit 2,5 équivalents temps plein (ETP) au GMF Matawinie et 2,5 ETP au GMF de Joliette, ce qui représente un investissement annuel de 375 000 dollars.

« L’ajout de professionnels auprès des médecins, tels que des nutritionnistes, des travailleurs sociaux, des ergothérapeutes ou des kinésiologues, est un excellent moyen de soutenir la pratique médicale en GMF. Cela permet un meilleur suivi des patients, en particulier ceux souffrant de maladies chroniques », expliquent-ils.

Cet ajout de professionnels est attribué aux GMF selon leur performance en regard de certains critères établis, notamment le respect et le renouvellement de leur entente contractuelle, l’atteinte de leur cible d’inscriptions de clientèles, ainsi que leur offre de service en heures défavorables (soirs et fin de semaine), et ce, en fonction du volume de patients inscrits.

« La formule des GMF a fait ses preuves au Québec et la consolidation du réseau compte parmi les actions prioritaires de notre gouvernement pour améliorer l’accessibilité et la continuité des soins et des services de santé de première ligne », confirment les députés du Nord de Lanaudière.

Équité en santé pour Lanaudière: un gouvernement qui tient parole!

Par ailleurs, dans la foulée de la désignation d’un « député-parrain » libéral dans Berthier et Joliette, les députés Hivon, Marceau et Villeneuve ont été pour le moins surpris de certains propos tenus : « Après une décennie d’indifférence envers Lanaudière de la part du gouvernement libéral, nous trouvons pour le moins ironique de lire que les militants s’en remettent à un député associé à l’ancien gouvernement Charest pour enrayer le problème d’iniquité interrégionale dans le financement du réseau de la santé lanaudois, alors que les Libéraux et l’ancien ministre de la Santé et actuel chef du PLQ, Philippe Couillard, n’ont rien fait pour régler ce problème au cours de leur règne et qu’au contraire, la situation n’avait cessé de se dégrader. »

« Au cours de la dernière campagne électorale, alors que notre manque à gagner annuel se chiffrait à 42,5 millions de dollars, un triste sommet jamais égalé, nous avions pris l’engagement de corriger cette situation inacceptable. Après des investissements substantiels en santé dans Lanaudière et surtout, après avoir reconnu la fulgurante hausse démographique que connaît notre région, nous sommes très fiers d’avoir réduit cette iniquité de près du tiers en une seule année, soit d’un peu plus de 12 millions de dollars. Nous nous sommes engagés à régler cette question en quatre ans et nous allons y parvenir », déclarent les députés du Nord de Lanaudière.

 

À DÉCOUVRIR