Véronique Hivon

Député de Joliette

Les ministres Maka Kotto et Véronique Hivon annoncent des rénovations majeures au Camp musical Père-Lindsay
mardi 15 octobre, 2013
Facebook
Twitter

SAINT-CÔME, QC, le 15 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a annoncé une aide financière de 1 693 700 $ pour la mise à niveau des installations du Camp musical Père-Lindsay à Saint-Côme. Le ministre a fait cette annonce en compagnie de la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, ministre responsable de la région de Lanaudière et députée de Joliette, Véronique Hivon, et de l'adjoint parlementaire au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (volet affaires municipales) et député de Berthier, André Villeneuve.

« La culture occupe une place prépondérante dans le développement humain. Elle permet de conjuguer plaisir, émotion, réflexion, affirmation identitaire et apprentissage. C'est dans cette perspective que s'inscrit le mandat du Camp musical Père-Lindsay, une véritable institution qui plonge les jeunes dans l'apprentissage holistique d'un fabuleux et accessible univers musical », a déclaré le ministre Kotto.

« L'annonce d'aujourd'hui permettra d'assurer la pérennité du Camp musical et de poursuivre la mission qu'il accomplit admirablement depuis plus de quarante ans. Le père Lindsay serait certainement fier de voir cet heureux dénouement pour l'institution qu'il a fondée par amour et par passion de la musique. Je me réjouis également de constater que la région de Lanaudière se révèle, au fil du temps, comme étant un véritable pôle culturel au Québec », a souligné la ministre Hivon.

« Si Lanaudière est déjà réputée pour son célèbre festival, Saint-Côme peut être fier d'insuffler aux jeunes le goût de la musique et de leur permettre d'en faire l'apprentissage dans un cadre enchanteur. Le Camp musical s'appuie sur un corps professoral de grande qualité et une équipe passionnée. Je tiens à souligner l'implication des membres du conseil d'administration dans la réalisation de ce projet », a ajouté le député Villeneuve.

Les travaux de mise aux normes seront effectués aux quatre chalets pour les étudiants, à la résidence de professeurs et à l'ancienne chapelle qui sert actuellement de lieu de répétition et de rencontre. Ces six bâtiments qui datent de trente à cinquante ans feront l'objet de rénovations majeures pour répondre à certaines normes du Code national du bâtiment et rendre les lieux sécuritaires et fonctionnels.

L'aide financière du ministère de la Culture et des Communications provient du programme Aide aux immobilisations et représente 90 % du coût total des travaux évalués à 1 881 900 $. Le reste du financement sera assumé par le Camp musical Père-Lindsay. La contribution du Ministère s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023, rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle manière de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

 

À DÉCOUVRIR