Véronique Hivon

Député de Joliette

Nomination au Comité sur la souveraineté : Une marque de confiance importante envers Véronique Hivon
lundi 20 février, 2012
Facebook
Twitter

Joliette, le 20 février 2012 – La députée de Joliette est ravie d’avoir été sollicitée pour faire partie du Comité sur la souveraineté, dont la composition a été annoncée hier par la chef du Parti Québécois, Pauline Marois. « Cet appel signifie pour moi une marque de confiance importante mais aussi, et surtout, un réel privilège de servir d’une manière encore plus active la cause qui représente la raison première de mon engagement politique, soit de faire du Québec un pays », souligne Véronique Hivon.

Les membres du Comité sur la souveraineté ont reçu le mandat d’analyser les stratégies, les moyens et les gestes requis pour favoriser la souveraineté du Québec. Pour ce faire, ils se pencheront notamment sur les études produites au fil des ans. De plus, une analyse des stratégies qui ont précédé les deux référendums de même qu’une évaluation de l’état des relations Québec-Canada seront également effectuées.

« Le défi est de taille, le travail, colossal, mais l’investissement de temps et d’énergie en vaut la peine. Ce serait en effet une grave erreur de mettre de côté la question nationale. À l’heure de la mondialisation, et de la multiplication des forums internationaux, il est, au contraire, plus urgent que jamais que les Québécois puissent s’exprimer de leur propre voix. Il est aussi fondamental que les Québécois puissent décider de leurs priorités d’action dans les sphères économique, sociale, environnementale et culturelle. Plutôt que de miser sur les avions militaires, les prisons ou la royauté, nous voulons bâtir un pays à notre image : inclusif, dynamique et solidaire », croit Véronique Hivon.

La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, présidera les travaux du comité, tandis que Daniel Paillé, chef du Bloc Québécois, en assumera la vice- présidence. Le comité sera formé de : Emmanuel Bilodeau (comédien), Henri Brun (constitutionnaliste), Claudette Carbonneau (syndicaliste), Alexandre Cloutier (député), Carl Grenier (spécialiste en négociation commerciale), Véronique Hivon, Pierre-André Julien (professeur), Marcel Leblanc (haut fonctionnaire), Jean-François Lisée (écrivain), Michel Morin (maire), Paul Piché (chanteur-compositeur-interprète) et Alexandre Thériault-Marois (avocat). « Les membres du Comité, qui proviennent de toutes les générations et de tous les domaines, ont une volonté commune de bâtir le Québec de demain. Dès notre première rencontre, j’ai senti qu’une volonté extraordinaire nous animait et que ce serait notre premier gage de succès », conclut la députée de Joliette.

 

À DÉCOUVRIR