Véronique Hivon

Député de Joliette

Pétition réclamant l’équité en santé: 14 800 Lanaudois signent
mercredi 16 mai, 2012
Facebook
Twitter

Québec, le 16 mai 2012 – Les six députés de Lanaudière, soit André Villeneuve (Berthier), Véronique Hivon (Joliette), Scott McKay (L’Assomption), Guillaume Tremblay (Masson), Nicolas Marceau (Rousseau) et Mathieu Traversy (Terrebonne), ont déposé à l’Assemblée nationale une pétition totalisant plus de 14 800 noms réclamant que, en toute équité, le gouvernement du Québec mette fin au sous-financement chronique en matière de santé et de services sociaux dans Lanaudière.

La pétition avait été lancée le 8 mars dernier par une citoyenne de Repentigny, madame Diane Therrien, avec l’appui des députés. Assistant aujourd’hui au dépôt de sa pétition par les députés, au Salon bleu de l’Assemblée Nationale, Mme Therrien a souligné l’importante mobilisation des citoyens, de travailleurs et d’organismes du milieu de même que la participation de plusieurs commerces du territoire à cette opération qui s’est déroulée au cours des deux derniers mois dans l’ensemble du territoire lanaudois : « Ce dossier touche tout le monde. Que l’on ait besoin des services de santé pour soi ou pour les gens que l’on aime, que ce soit pour du court ou du long terme, qu’ils soient nécessaires aux jeunes ou aux aînés, cette pétition est devenue l’affaire de tous! »

La pétition qui a recueilli un nombre imposant de signatures est l’une des plus importantes à avoir été déposées récemment à l’Assemblée nationale. Des municipalités du territoire et la MRC de Joliette ont elles aussi appuyé, par voie de résolution, l’action entreprise par la citoyenne et soutenue par les députés. Ceux-ci espèrent recueillir, au cours des prochaines semaines, d’autres appuis des milieux municipaux et associatifs. Rappelons que, pour être traitée équitablement par rapport aux autres régions du Québec, Lanaudière devrait recevoir un financement additionnel de 42 millions dirigé vers ses activités en santé et services sociaux. Cet argent serait notamment consacré aux centres hospitaliers et à leurs urgences, aux CLSC, aux centres de réadaptation et aux centres jeunesse. Et on estime également à 60 le nombre de médecins de famille supplémentaires dont la région a besoin.

Pour les six députés de Lanaudière, l’objectif de cette pétition était de signifier au gouvernement le mécontentement et les attentes de la population. D’une même voix, ils déclarent à ce propos : « Pendant que le personnel actuel en santé et services sociaux de la région continue à faire preuve d’un

engagement et d’un dévouement de tous les instants, nous sommes toujours aux prises avec le même constat : en termes de services directs ou de prévention, Lanaudière se retrouve en manque partout. Les 14,800 signataires qui se sont joints à nous veulent dénoncer cette situation et envoyer un message fort et clair au gouvernement, message qu’il ne pourra pas ignorer. Il est plus que temps que le ministre Bolduc et le gouvernement libéral regardent notre réalité en face et agissent », ont conclu les députés.

******************************************************************************
La même journée, des questions d'Agnès Maltais et Véronique Hivon au sujet des urgences de Lanaudière:

 

À DÉCOUVRIR