Véronique Hivon

Député de Joliette

« Tous unis contre l’intimidation à l’école » - Véronique Hivon
lundi 19 décembre, 2011
Facebook
Twitter

Joliette, le lundi 19 décembre 2011 – À la suite du tragique décès de Marjorie Raymond lié à l’intimidation, survenu en Gaspésie, la députée de Joliette, Véronique Hivon, joint sa voix à celle de ses collègues péquistes afin d’inciter les citoyens à signer la pétition électronique parrainée par la députée de Champlain sur le site Internet de l’Assemblée nationale.

« Je suis très sensible au phénomène de l’intimidation et la hausse de la violence dans les écoles me préoccupe beaucoup. Comme parents, grands- parents ou simplement comme amis, ce fléau nous touche tous. C’est malheureusement un problème dont on entend de plus en plus parler et qui contribue à fragiliser des jeunes qui se retrouvent à vivre dans la peur et la détresse », a déclaré Véronique Hivon.

Le Parti Québécois a déjà proposé deux mesures pour contrer le phénomène : un plan personnalisé pour chaque signalement et un partenariat avec les responsables de médias sociaux pour mieux contrôler ce qui se passe sur ces réseaux, tel que cela existe en France. Le gouvernement n’a pas indiqué à ce jour qu’il entendait y donner suite.

La députée de Joliette croit que les gestes citoyens sont également très importants pour inciter le gouvernement à agir : « Je tiens à saluer l’initiative des élèves du Joliette High School qui, par leur geste de solidarité, ont dénoncé le phénomène de la violence en milieu scolaire. À l’instar du Joliette High School, j’incite tout le monde à se mobiliser pour porter le message qu’un véritable plan d’action gouvernemental efficace pour lutter contre l’intimidation à l’école est essentiel ».

Madame Hivon est catégorique : « L’école doit rester un lieu d’apprentissage et d’épanouissement pour les jeunes. Ils ont le goût d’apprendre dans un environnement à l’abri de tout acte d’intimidation. Travaillons collectivement à faire de l’environnement scolaire un milieu propice à la réussite et exempt de toute peur. C’est ensemble que nous parviendrons à enrayer ce fléau grandissant, en autant que le gouvernement admette que la situation s’aggrave », a-t-elle affirmé.

La date limite pour signer la pétition électronique sur le site Internet de l’Assemblée nationale est le 9 février 2012. « Le plan d’action du gouvernement libéral contre l’intimidation à l’école est un échec, qualifié de coquille vide par les intervenants. J’invite les citoyens à prendre quelques minutes de leur temps pour signer cette pétition. Unissons notre voix et nos efforts pour faire comprendre au gouvernement libéral et à sa ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, l’importance de présenter un nouveau plan d’action rapidement », a conclu la députée Joliette.

Il est possible de signer la pétition à l’adresse suivante : http://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-2465/index.html

 

À DÉCOUVRIR