Véronique Hivon

Député de Joliette

Véronique Hivon salue la désignation du fléché comme élément du patrimoine
mercredi 24 février, 2016
Facebook
Twitter

L'Action, le 24 février 2016 - Par Geneviève Geoffroy - La députée de Joliette se réjouit de la désignation du fléché à titre d’élément du patrimoine par le gouvernement et elle salue du même coup le travail de Lanaudois qui ont participé à cette concrétisation.

« De voir aujourd'hui que cette tradition venue de chez nous soit maintenant reconnue comme un élément du patrimoine [vivant], c'est vraiment une belle reconnaissance de notre histoire, du patrimoine lanaudois, et bien sûr du patrimoine historique du Québec », souligne la députée péquiste en entrevue avec le journal L'Action.

Le 12 février, la ministre de la Culture, Hélène David, annonçait que le fléché, un savoir-faire ancestral, faisait désormais partie du patrimoine immatériel du Québec.

Fierté lanaudoise

« Je pense que c'est vraiment une grande source de fierté pour les Lanaudois, poursuit Véronique Hivon. Comme députée de Joliette, je suis vraiment fière que les premiers artisans du fléché soient des artisans de Saint-Jacques. L'idée viendrait de L'Assomption, mais les flécheurs et les flécheuses viendraient vraiment de Saint-Jacques, c'est là que tout l'art aurait émergé. »

La députée salue par ailleurs les efforts et le leadership de l’Association des artisans du fléché de Lanaudière et de son président, Luc Pelot, architecte de la démarche qui a été menée afin que cette tradition datant de plus de deux siècles obtienne cette désignation.

« L’Association a fait un travail colossal », estime-t-elle.

Troisième

Le fléché, une technique de tressage aux doigts avec de la laine, est le troisième élément à s'ajouter à la liste du patrimoine immatériel.

La pratique du canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent et la pratique du katajjaq (chant de gorge) des Inuits du Nunavik avaient toutes deux reçu cet honneur à l'hiver 2014.

Le patrimoine immatériel, ou vivant, est constitué d'éléments qui peuvent se transmettre d'une personne à une autre ou d'un groupe à un autre, tels les connaissances ou les savoir-faire.

--

La députée Véronique Hivon a profité de cette reconnaissance pour rencontrer Marie-Berthe Lanoix, une institution dans le milieu, source inépuisable d’information et d’anecdotes à propos de l’histoire et de la technique du fléché.

À DÉCOUVRIR