Véronique Hivon

Député de Joliette

Village des Tanneries - Les libéraux manquent de respect pour notre patrimoine
dimanche 22 mars, 2015
Facebook
Twitter

Québec, le 22 septembre 2015 – La députée de Vachon et porte-parole du Parti Québécois en matière de transports, Martine Ouellet, et la députée de Joliette et porte?parole en matière de culture et de communications, Véronique Hivon, déplorent l’attitude du gouvernement Couillard dans le dossier du Village des Tanneries, un site archéologique se trouvant à proximité du nouvel échangeur Turcot.

« Le supposé gouvernement de la transparence a doublé ses torts d’un affront en profitant d’une journée de fin de semaine pour raser en catimini une partie du Village des Tanneries. Pour se défendre, le ministre des Transports minimise l’ampleur de la découverte, alors que des historiens et des archéologues affirment au contraire que le site est d’importance. Il n’a même pas été possible d’obtenir les détails des scénarios envisagés pour sauver le Village, comme si le Ministère n’avait jamais évalué cette possibilité », a déclaré Martine Ouellet.

« Où est la ministre de la Culture et que fait-elle pour protéger le site? Le temps presse; si rien n’est fait d’ici la fin de la semaine, il ne restera du Village des Tanneries que des artéfacts et peut-être quelques palettes de pierre. Le ministre des Transports et la ministre de la Culture doivent trouver de véritables solutions, en toute transparence et de concert avec le milieu. Cette dernière, d’ailleurs, a le devoir de protéger le patrimoine des Québécois, et elle ne doit pas se dégager de ses responsabilités. Or, après le triste épisode de la bibliothèque Saint-Sulpice et celui de l’édifice patrimonial situé au 3725, rue Saint-Denis, à Montréal, encore une fois, elle envoie un très mauvais message quant à l’importance qu’elle accorde à la préservation de notre mémoire collective », a conclu Véronique Hivon.

À DÉCOUVRIR